menu

Consortium 12-12

Optimaliser les moyens pour une aide rapide et efficace

Actualités

nepal-seisme-1212

Séisme au Népal : “Incertitude, chaos et insomnies”
04/05/2015

Manuela Varrasso, Manager Communications et Sensibilisation de Plan Belgique, se trouvait au Népal quand le tremblement de terre a frappé le pays samedi. Aux côtés d’une équipe TV et de la photojournaliste Lieve Blancquaert, elle partait à la rencontre de jeunes filles victimes de mariages précoces.

“Nous étions dans un petit village, insalubre et pauvre. Entassés parmi une quarantaine de femmes enceintes, joliment drapées de voiles colorés, nous écoutions l’animatrice donner des conseils de santé pour la maman et le nouveau-né. Quand nous avons demandé qui d’entre elles avait été mariée précocement, elles ont pratiquement toutes levé la main…
L’atmosphère était enjouée même si la situation de ces femmes analphabètes est déplorable. Attentionnés, nos partenaires locaux nous ont offert le thé. Nous le sirotions avec plaisir quand  subitement, l’un des femmes a crié: tremblement de terre!
Nous sommes sortis en trombe de la minuscule cour et avons senti le sol trembler sous nos pieds. C’est une sensation indescriptible. Les fils électriques étaient secoués, les flaques d’eau clapotaient, nos voitures avançaient toutes seules. Les villageois, regroupés au milieu du chemin se tenaient la main, à l’abri des poteaux et des maisons. Après 15 minutes, un deuxième choc, aussi puissant. Nos jambes tremblaient.
Immédiatement, les communications téléphoniques ont été interrompues. Rentrés à l’hôtel, nous avons passé une nuit blanche car il était interdit de dormir à l’intérieur. Depuis 2 jours : peur, stress, incertitude, chaos, rumeurs et insomnies. Bien qu’éloignés de l’épicentre du séisme, nous en avons ressenti les effets. Dans le district ou nous sommes, il y a 2 morts et 70 bâtiments détruits.”