menu

Consortium 12-12

Optimaliser les moyens pour une aide rapide et efficace

Actualités

Haïti

CAMPAGNE HAÏTI LAVI 12-12, 10 ANS DÉJÀ
10/01/2020

Le 12 janvier 2010, Haïti était touché par un violent tremblement de terre. Plus de 200.000 personnes décèdent et 300.000 autres sont blessées. Deux millions d’Haïtiens sont privés des services de base les plus élémentaires : santé, logement, etc. Le tremblement de terre a transformé la capitale Port-au-Prince et ses environs en un champ de ruines. Les dégâts matériels sont estimés à plus de 8 milliards de dollars.

Retour sur cette catastrophe en trois questions.

Comment s’est organisée la campagne de récolte de fonds du Consortium 12-12 en faveur des  victimes du tremblement de terre ?

Lancée quelques jours après la catastrophe, la campagne HAÏTI LAVI 12-12 a bénéficié d’un large soutien de la part du public belge, des autorités et des entreprises. Via cet appel et grâce à l’appui des médias, près de mille actions de soutien ont été organisées en Belgique, dont un concert exceptionnel à Bozar avec des artistes comme Toots Thielemans, Zap Mama ou encore Helmut Lotti.

Les résultats de cet immense élan de solidarité sont impressionnants puisque le Consortium 12-12 et ses cinq organisations membres (Caritas International, Handicap International, Médecins du Monde, Oxfam Solidarité et UNICEF Belgique)*  récoltent ensemble plus de 25 millions d’euros, dont 4 millions d’euros seront mis à disposition d’ONG de développement belges non membres du 12-12.

 

 

Quels ont été les résultats concrets de l’action des organisations humanitaires sur le terrain ?

Une moyenne de 90% des recettes nettes de la campagne ont été affectées aux secours sur place. Présentes depuis longtemps en Haïti, les ONG membres du Consortium 12-12 sont intervenues immédiatement pour secourir les victimes du tremblement de terre et apporter une aide d’urgence aux populations : approvisionnement en eau, abris, aide médicale, nutrition, prise en charge et protection des victimes. Il ne faut pas oublier que sur le terrain, la situation était extrêmement complexe et s’est encore empirée avec le passage d’un ouragan en septembre 2010 et d’une épidémie de choléra un mois plus tard. Malgré cela, l’aide d’urgence a permis à deux millions de personnes d’accéder aux installations sanitaires, aux soins, à des abris et à l’eau potable.

Dix ans après le tremblement de terre, la situation en Haïti reste fragile en termes de développement et la lutte contre la pauvreté continue.

Exact. Deux ans après le séisme, les ONG de HAÏTI LAVI 12-12 dressaient un bilan mitigé de la situation sur le terrain, avec des progrès parfois lents face à une pauvreté chronique et au sous-développement. Mais au regard de l’ampleur de la catastrophe, il y a eu des résultats impressionnants comme le relogement de la quasi-totalité des 1.500.000 sans-abris.

Outre l’instabilité politique actuelle et la pauvreté, le pays est très vulnérable face aux conséquences des changements climatiques. Dans ces conditions, la situation peut vite devenir catastrophique pour les populations en termes d’accès aux soins d’urgence.

(*) Entretemps, la Croix Rouge de Belgique et Plan International ont rejoint le Consortium qui compte aujourd’hui 7 organisations