menu

Consortium 12-12

Optimaliser les moyens pour une aide rapide et efficace

Actions précédentes

pakistan-inondations-alain-hubert-1212

Alain Hubert: “une question d’humanité”
01/09/2010

“Chacun d’entre vous le sait : il n’entre pas dans les habitudes de la Fondation Polaire Internationale de s’écarter de sa mission. Mais que l’on soit ou non sensibilisé par le futur de notre planète -et à fortiori si on l’est-, l’être humain ne peut rester insensible face au drame qui frappe aujourd’hui le Pakistan.
Je ne désire pas vous abreuver de chiffres (ils sont à la Une de tous les médias du monde entier) ni faire du catastrophisme déplacé mais seulement vous dire que c’est environ l’équivalent de l’entièreté de la population belge qui est victime de cette immense tragédie.
Pauvres parmi les pauvres, ils avaient un petit lopin de terre qu’ils cultivaient 365 jours par an. Ou un petit commerce ambulant. Une petite échoppe au marché. Rien que pour pouvoir faire manger la famille et même parfois les voisins. Pour rendre les gosses moins malheureux. Les eaux, les pluies, les orages, les boues ont tout emporté. Et, aujourd’hui, 15 millions de personnes -dont des millions d’enfants- n’ont plus rien.
Alors je vous demande d’agir. Non pas parce que je suis ambassadeur d’UNICEF et que je connais particulièrement bien ce pays pour y avoir été plusieurs fois. Mais tout simplement parce qu’il rentre dans la dignité de tout être humain d’être sensible au sort d’autrui et d’avoir -lorsqu’il en faut- de la compassion pour lui.
Aujourd’hui, les perspectives économiques et sociales au Pakistan sont alarmantes. Les épidémies guettent aussi bien les campagnes que les villes. Et la reconstruction des zones sinistrées dépend de l’aide internationale. Donc de chacun d’entre nous.
Agissons pour nos amis pakistanais.”

Alain Hubert